20 mars 2008

41. Artistico

41. Artistico Vlad, menottes au poignet, sortit le premier, encadré par deux flics en civil et suivi du juge, de Garrin et de Loïc. Josy - pauvre agnelle - n’osa pas s’approcher, et attendit que le petit groupe se sépare. Les poulets firent monter le punk à l’arrière d’une 309 blanche banalisée équipée d’un joli pare-soleil « Police », tandis que le juge Teurman et l’inspecteur Garrin, prenaient congé de Loïc :    - Alors, c’est entendu, Lekervelec, vous passerez au bureau du juge qui vous convoquera pour prendre... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [7] - Permalien [#]

24 mars 2008

42. Intelligent

42. Intelligent     Fabio, l’œil mauvais, dépassa Josy et se dirigea vers la bagnole dans laquelle l’inspecteur principal Garrin avait fini par prendre place. Il passa devant la voiture sans un regard pour ses occupants, mais, juste à la hauteur de Loïc Lekervelec, il pointa en direction de la vitre de la 309 , un majeur dressé qui laissait deviner l’affection sincère qu’il portait à Loïc. Ce dernier feignit de ne rien voir et ferma les yeux en soupirant d’aise, ce qui ne manqua pas d’intriguer Durdan qui s’était... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 mars 2008

43. Loin

43. Loin     L’homme, sur la photo, c’était Lulu.    Loïc fit mine d’hésiter, sembla se crisper et devint tout rouge. Le petit laps de temps qu’il s’était ainsi donné lui permit de formuler la réponse la moins idiote, sinon la plus intelligente:    - Ça m’dit quelque chose, effectivement… Et l’bistro, là oui, j’reconnais vu qu’c’est là que bosse ma copine, à mi-temps… le P’tit Bat’, rue des Haies dans l’vingtième… J’ai du l’croiser en allant la chercher, p’têt bien… Mais quand à dire qui... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 mars 2008

44. Zé lé toue

44. Zé lé toue à suivre     A sa sortie de la Maison Poulaga, Lekervelec prit plein de bonnes résolutions. Petit un, il allait jouer franc jeu avec Lulu et Fabio. Mieux valait leur manger le morceau complet, quitte à perdre le vrai Van Dongen, plutôt que la vie, en continuant à jouer au con avec de vrais malfrats dangereux. Petit deux, il allait envisager de mettre du mou dans la corde à nœuds de ses relations avec Josy. La gamine ne le faisait plus bander depuis un petit... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
03 avril 2008

45. Farce

45. Farce     Fabio avait invité Loïc à s’asseoir dans un fauteuil à peine moins profond que le gouffre de Padirac, et lui-même s’affala sur le canapé de trois mètres de long qui faisait son intéressant au milieu du salon. Il proposa à Loïc un rafraîchissement à base de vodka ou de gin, mais ce dernier préféra s’abstenir, en attendant de savoir à quelle sauce Fabio comptait l’accommoder. Car ce putain de rital avait un art consommé de tourner autour du pot, de causer sans dire et de parler sans raconter… Ce qui... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 avril 2008

46. Un problème

46. Un problème     L’inspecteur principal Garrin avait un problème. Un sérieux problème. Avec Vladimir Sobanski, dit Vlad, dit le Punk, dit Crestman. Cet animal s’était mis dans la tête de ne pas avouer son crime. Il avait juste admis être passé chez la chanteuse pour lui livrer une commande de son super premium. Mais pour le coup de navaja, que dalle, que tchi, nada : Elo était déjà clamsée - selon lui -, baignant dans son sang, avec le coupe-coupe par terre. Et du coup il avait eu comme des vapes et s’était... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]

10 avril 2008

47. Nettement mieux

47. Nettement mieux     En sortant de chez Fabio, Lekervelec enfila la rue de la Réunion pour rejoindre le métro Avron, direct pour Barbes. En marchant, Loïc le Magnifique, Loïc l’Epique, Loïc le Fantastique, Loïc pensait. Et Loïc ourdissait un nouveau plan de merde bien pourri, dont il était encore une fois persuadé, que, cette fois, c’était le bon. Son idée c’était qu’il allait faire disparaître un des deux faux lavis, et remettre le vrai dans le circuit en le désignant à Fabio comme étant le vrai. Ce qu’il... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [7] - Permalien [#]
14 avril 2008

48. Le bracelet serpent

48. Le bracelet serpent     L’inspecteur principal Garrin regardait, songeur, les uniformes se mouvoir doucement dans la lueur fragile du petit matin blafard. C’est très précisément ce que pensait Garrin : «les uniformes se meuvent dans la lueur fragile du petit matin blafard ». Le flic sentait monter en lui l’âme du poète. Sauf que, dans le bosquet derrière Notre Dame de Clignancourt, l’église de Jules Joffrin, la poésie avait tourné Grand Guignol et flaque de sang. Dans ce coin, les bagarres de clodos avinés... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [18] - Permalien [#]
17 avril 2008

49. Le crocodile

49. Le crocodile     Miche la Gratouille gisait dans une mare de sang derrière Notre Dame de Clignancourt, au moment même où Loïc Lekervelec, l’infâme, envisageait sans scrupule sa liquidation. Mais alors qu'il sortait du métro Barbes Toussaint l’Haïtien l’aborda :   - Alors Barbouille, comme ça on cause des Antilles et des antillais à la police de la métropole ?... On raconte les couteaux à Toussaint ?...    - Hé, mais merde, Toussaint, qu’est-ce que tu déconnes!… Qu’est-ce qui s’passe... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [9] - Permalien [#]
21 avril 2008

50 - Les anémones

50 - Les anémones     Loïc appuya sur le bouton de la sonnette qui ne sonna pas. Il entreprit alors de frapper à la porte, quelques coups discrets, d’abord, puis, devant l’inefficacité de la manœuvre, il tapa plus franchement, en s’aidant de la jolie chevalière tête de mort, qu’il avait chaussée pour l’occasion. Parce que, l’occasion, elle méritait un peu la frime et l’apparat… Il s’était dit comme ça que, vu la tournure que prenaient les évènements, avec Toussaint au cul, valait mieux qu’il se mette au frais un... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [9] - Permalien [#]