04 février 2008

28. Pas qu’un peu

28. Pas qu’un peu L’avantage du fond, quand on le touche, c’est qu’on sait qu’on est au fond. Il paraît, qu’ensuite, il n’y a plus qu’à remonter… Ça, c’est ce qu’on dit… Parce que Loïc, pour en remonter du fond, ça lui prit quand même un peu plus qu’ensuite. C’est Josy qui - pauvre agnelle - encore une fois l’aida. C’est Josy qui lui paya la chambre à Etretat, au Corsaire, avec vue sur les falaises, où il s’était mis dans l’idée de se refaire une santé… « Peindre », il l’avait baratinée, Josy, « je vais peindre… la... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [14] - Permalien [#]

07 février 2008

29. Allez savoir

29. Allez savoir Le sabre à Toussaint était toujours sous les coussins du canapé, et le vrai Van Dongen, toujours planqué dans le calendrier des Postes et Télécommunications de 1979, dont la photo des chatons dans un panier égayait le vieux frigo Laden sur lequel il était posé… Si son coup d’chaud avait calmé ses extravagances malfaisantes, pour autant Loïc n’avait pas renoncé à s’faire un peu d’fric avec le lavis… Bien sûr, rien ne s’était passé comme il l’avait prévu, même s’il n’avait pas vraiment prévu... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [9] - Permalien [#]