05 mai 2008

53 - Avec l’accent

53 - Avec l’accent     Loïc Lekervelec avait menti à Garrin. Oh, pas un gros mensonge, mais tout de même. En fait, c’était un demi mensonge : pour le coup de la perruque du mec au couteau planté, et bien la perruque n’était pas à demi tournée. Elle n’était pas tournée du tout. Ce qui fait que c’était un demi mensonge. Loïc mettait parfois en œuvre des manières de raisonnement qui sans être tout à fait de l’ordre du sophisme, tutoyaient quand même la mauvaise foi, surtout quand il s’agissait de justifier ses... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]

08 mai 2008

54 - Sans tête

54 - Sans tête     L’inspecteur Garrin informa le juge Teurman de la fin de non recevoir qu’il avait reçu du procureur, et en profita pour lui demander s’il continuait de garder Vlad, vu que son acte d’accusation s’était vidé plus vite que le CCP d’un smicard en décembre. Le juge ne trouva pas grand-chose à y opposer, sinon qu’un petit passage par la case psychiatrie ne lui paraissait pas superflu. Garrin lui dit qu’il allait voir s’ils pouvaient l’prendre en médecine de jour à Lariboisière, et qu’il aviserait... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]