23 juin 2008

62. C'est lui

naseaux

62. C'est lui

     Garrin reposa sa gomme Mallat à demi mangée, se cura le nez, et en tira un poil enrobé, tellement cette histoire lui avait encombré les naseaux. Édouard Garrin était énervé... Lulu, Mario et Forain Hortec, les plus pourris des manouches, Fabio Nera, le plus rital des pourris, Toussaint et ses ouailles, les plus antillais des ordures, tout ce beau monde avait choisi de calancher sur son territoire, dans l'dix huitième, place Clichy, à deux pas d'la butte où sévissait ce putain d'fumier de Lekervelec, seul trait d'union entre ces Messieurs et ces Mesdames égorgées façon mouton, même pas Halal. Pour autant l'inspecteur principal Garrin, n'arrivait pas vraiment à lui en vouloir: en un sens , Loïc Lekervelec, si, comme le supputait Garrin, même sans l'vouloir, était à l'origine de cette après midi de la Saint Barthélémy, il avait quand même réussi à débarrasser la capitale d'un flopée de malfaisants. C'est donc avec un subtil mélange de curiosité malsaine et de condescendance pateline qu'il attendait la déposition de  Loïc Lekervelec. En même temps, l'inspecteur principal Garrin espérait bien, sournoisement, apprendre où en étaient de leur relation le peintre et la serveuse, Loïc et Josy, pour laquelle le flic avait un penchant gaullien, vu qu'il portait à droite... Et puis, aussi, il y avait cette histoire de barbu... Drôle d'histoire... Enfin, drôle... Fallait voir.

     - Bon, Lekervelec, j'vais pas te la jouer façon chat et la souris: je sais pas ce que tu as pu raconter à tous ces messieurs d'la faisanderie, mais toujours est-il qu'aujourd'hui Paname est en deuil d'une bonne partie de sa fine fleur truandesque... Chuuut! Tais-toi... je sais c'que tu vas évoquer: j'suis pas dans l'coup, m'sieur l'inspecteur, j'y suis pour rien, c'est pas moi et tout l'toutim... Alors, j'vais t'dire, Kerpourri, ferme ta gueule et écoute moi. J'vais t'raconter une histoire, mon con... Un histoire qu'à la fin, juste t'auras à me dire oui ou non. D'accord?
     - Mais, m'sieur l'inspecteur, j'comprends pas... C'est quoi cette histoire?...
     - Ta gueule. Et écoute moi. Voilà: tu as voulu jouer à Magic Color et te lancer dans le faux et usage de faux façon Machin... Van Dongen, ça t'a inspiré... Et du coup t'as voulu l'faire façon caïd... Quand la chanteuse, Elo, t'as confié son lavis, t'as pété un câble, et tu t'es vu millionnaire rapidos, multipliant les p'tits pains plus balaize que Jésus. Mais voilà, t'as eu affaire à des gros méchants bien mauvais... Et , par le fait, tes potes et tes potesses ont morflé...
      - Mais ça n'a rien à voir, m'sieur l'inspecteur... Fabio, Hortec et tout ça, ça n'a rien à voir avec Josy et Vlad... Merde, à la fin ,quoi...
      - Je sais, Lekervelec, je sais... Et tu le sais aussi. Mais dis-moi, camarade, quand tu m'as dit que le barbu de la mort qui tue, celui qui a saigné Josy et qui vous a planté, le punk et toi, et les autres aussi, Elo et Miche, quand tu m'as dit que tu l'connaissais pas, connard de merde, tu crois pas que tu chiais un peu dans la colle?... Non?...
      - J'vois pas c'que vous voulez dire, commissaire, j'vois pas...
      - Inspecteur, connard, inspecteur... Alors ce que je veux dire, enflure, c'est que le barbu, tu l'connais. Trop, même, tu l'connais... C'est ton pote punk qui nous a mis sur l'coup... Comme quoi! Parce que lui, le barbu, il l'a reconnu, et même que je comprends pas que tu l'aies pas reconnu, toi aussi, chez Josy, vu que t'étais quand même le premier concerné, non?... Tiens, voilà des photos... regarde... Y a des vielles coupures de presse qu'on a retrouvé chez toi, et puis celle-là, prise il y a trois jours, pour l'anthropométrie, quand on l'a chopé, le barbudos... Il a pris un coup d'vieux, hein... N'empêche, c'est bien lui... Avec une petite vingtaine dans les gencives, mais quand même... non?
     - Oui...
     - Alors?...
     - Ben oui, j'le reconnais...
     - Alors, vas-y, crache le, putain d'bordel de merde de raclure d'bidet de Lekervécouille de chiasse de merde.
     - Oui... Tonton Louis... c'est lui.

Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [13] - Permalien [#]


Commentaires sur 62. C'est lui

    oh non, ils nous font le coup à "la plus belle la vie"...un nouveau personnage qui sort d'un chapeau.

    Posté par stephan, 23 juin 2008 à 09:28 | | Répondre
  • Tsss tsss, stephan! Alors comme ça, on suit pas?... Pourtant, rappelle-toi... http://brisckervelec.canalblog.com/archives/2008/01/31/7641612.html

    Posté par Briscard, 23 juin 2008 à 09:44 | | Répondre
  • on dit "plus belle lavis "quand on est poli...

    Posté par happy T, 23 juin 2008 à 13:58 | | Répondre
  • 'tain tonton louis, j'en étais sûr !

    Posté par Statler, 23 juin 2008 à 14:48 | | Répondre
  • Tonton Louis, born to kill? ça fait zarbi quand même, va falloir nous emballer ça rondement, Brisc'!

    Posté par Kiki, 23 juin 2008 à 15:39 | | Répondre
  • Mais c'est emballé, Kiki, c'est emballé!

    Posté par Briscard, 23 juin 2008 à 16:07 | | Répondre
  • Rha non, ça peut pas finir comme ça, t'as même pas mis the end!

    Posté par Kiki, 23 juin 2008 à 16:17 | | Répondre
  • bon c'est vrai que j'ai des problèmes avec la mémoire de travail... suis un miraculé hein don't forget! et happy T depuis quand je dois être poli.

    Posté par stephan, 23 juin 2008 à 17:37 | | Répondre
  • bon bah qu'est ce qu'on fait manitenant ?

    Posté par Stat', 24 juin 2008 à 11:33 | | Répondre
  • Ben on attend jeudi... Passque moi j'ai hâte de connaître l'épilogue de cette belle histoire...

    Posté par Briscard, 24 juin 2008 à 12:10 | | Répondre
  • ah ouais, là c'était pas l'epilogue ? Ah bon. Bon. On attend jeudi alors.
    Et vendredi, Josy elle retourne dardare au Balto vu qu'y a Vébé qui m'a envoyé un mail : y parait qui s'fait grave chier à Murrat et qu'la fesse de chèvre ça vaut quand même pas Rampling.

    Posté par Stat', 24 juin 2008 à 14:12 | | Répondre
  • Wouaahh! Y a des vieilles toiles à Lekervelec à droite... ça arrache!

    Posté par Briscard, 24 juin 2008 à 18:39 | | Répondre
  • yep les vieilles toiles du Leker arrachent.

    Posté par stephan, 25 juin 2008 à 08:23 | | Répondre
Nouveau commentaire