26 novembre 2007

8. Comme quoi

8. Comme quoi Tout ça, l’histoire du ciné et d’la piaule à Lekervelec, c’est un peu par hasard que j’l’appris… par les délires de picoles à Loïc, qui avait très vite pris ses aises dans mon troquet, où il pouvait pérorer et s’faire payer des jaunes par des clients abusés.  Loïc, faut quand même lui reconnaître cette qualité, surtout que c’était p’têt bien la seule qu’il ait eu, il avait pas l’vin mauvais. Au contraire, même : il était plutôt sur la poilade et l’esprit taquin, quand il avait sa dose. Souvent,... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 novembre 2007

9. Fabio

9. Fabio Quand on y réfléchit, Fabio, non seulement il avait le sang impétueux du méditerranéen, mais il avait aussi la rancune tenace … Et là, après l’outrage qu’il avait pris en plein dans la susceptibilité, Fabio il allait plus rien lui passer au Loïc… Mais ça, c’est bien plus tard qu’on s’en est rendu compte. Bien plus tard… Fabio c’était pas l’mafieux façon Cosa Nostra, ni l’trafiquant camorriste. Fabio, c’était l’vrai calabrais, issu d’une honnête famille de brigands, dont l’activité principale consistait en... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [18] - Permalien [#]