03 décembre 2007

10. Alors moins

10. Alors moins Après l’incident de l’œuf dur sans mayo, Loïc se fit un peu plus discret au P’tit Bat’… Sans être vraiment tricard, il avait quand même perçu l’malaise, quand Josy lui avoua que, justement, c’était Fabio sa première bourre… Alors Lekervelec s’était dit, non sans quelques bonnes raisons, qu’il valait mieux qu’il prenne ses distances avec le rital. Du coup, avant de passer à mon rade, il me passait un coup d’grelot, histoire d’se rencarder sur la présence du Fabiounet. Parce que Loïc, à part Josy,... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [18] - Permalien [#]

06 décembre 2007

11. Ni Dieu ni Maître.

11. Ni Dieu ni Maître. Sa combine à Loïc, avec les manouches du passage Dieu, ça avait un peu à voir avec de la barrette en import… Les manouches, sédentarisés dans l’quartier, avaient monté un réseau de transport de marchandises avec leurs cousins gitans de Marseille, lesquels se faisaient livrer, direct en provenance d’Istanbul, du chichon haut de gamme… C’était de l’Afghan premium, du 10 ans d’âge avant pressage, quasi pur, que c’en était un vrai bonheur à couper, avec de la cire, d’la colle ou d’l’huile de vidange…... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [22] - Permalien [#]
10 décembre 2007

12. La vigne de Montmartre

12. La vigne de Montmartre Loïc était en train de terminer l’portrait à Josy… Enfin, le portrait… Disons, l’portrait en pied, et nue… Le premier d’une série de ce qui devait constituer son Œuvre ! Les Josy Nus, qu’il annonçait! Lekervelec peignait à poil, lui aussi, et se poignotait gentiment, tout en étalant généreusement le carmin et l’ocre : il était dans sa période rouge… C’était la dernière séance de pose, et il allait apporter la touche finale, en mettant deux gouttes de la liqueur séminale, dont, arrivé au terme de... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [15] - Permalien [#]
13 décembre 2007

13. Vlad

13. Vlad Vlad était, comme Loïc d’ailleurs, un rescapé d’la première vague punk, celle des puros, qui s’était bien vite délitée dans l’trou des halles, ou noyée dans la Fontaine des Innocents. Si Lekervelec avait su opérer une conversion surprenante, abandonnant l’épingle à nourrice pour l’anneau d’Corto et les Doc coquées pour d’la Parabout ourlée, Vlad, lui était resté plus attaché à certains poncifs punky, et il continuait d’arborer une crête orange sale, un perfecto à col rouge et un slim trop court, troué et délavé,... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [14] - Permalien [#]
17 décembre 2007

14. Les mains aussi

14. Les mains aussi Ce jour là, la chanteuse, qui s’appelait Elo, ne proposa pas de paiement fantoche à Vlad ; pour autant, sa situation ne brillait pas par l’opulence. Son dernier chèque de la SACEM flirtait ridiculement avec la centaine de petits francs, et son prochain concert, prévu au Bataclan, avait été annulé par ce « fumier de Touitou » au prétexte, fallacieux selon elle, qu’il n’y avait que 8 réservations. Elo était en train de toucher le fond, sérieux. C’est pourquoi elle se décida, bien qu’il lui en fût... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [20] - Permalien [#]
20 décembre 2007

15. Quinze plaques

15. Quinze plaques Vlad lui remis ses cinq barrettes, et en le payant, Elo lui demanda : « Dis, tu pourrais pas demander à ton ami peintre de me donner son avis sur un petit dessin que j’ai retrouvé, et qui semble avoir un peu de valeur ?... » Vlad lui dit que, oui, bon ok, il allait lui demander, mais qu’il fallait qu’elle lui passe le truc, là, pour qu’il lui montre. Elo suggéra plutôt qu’il passe chez elle, vu qu’elle avait pas trop envie de lui confier sa peut-être éventuelle bouée d’secours. Vlad, décidément pas... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
24 décembre 2007

16. Noël

16. Noël - Oh d’la valeur… faut voir ; y a pas vraiment d’ marché pour ce genre de dessins vous savez… mais enfin, j’ai quelques amis galeristes, à Montmartre et rue Dauphine, qui pourraient être intéressés… Vous avez une idée de c’que vous en voulez ?...  Loïc, en fait d’amis galeristes, ne connaissait qu’Henri le Pourri, qui gérait une dizaine d’emplacements Place du Tertre, loués la peau du cul aux peintres de Montmartre spécialisés dans la petite japonaise jambes arquées ou le batave rougeaud, dont ils tiraient... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 décembre 2007

17. Bellérophon

17. Bellérophon Loïc Lekervelec, peintre de Montmartre et dealer à la p’tite semaine, était bien emmerdé en sortant d’chez Elo. Sa condition de pauvre, d’un coup, lui remontait dans la gueule, âpre et amère. Il avait eu beau la jouer marlou devant la chanteuse, et l’assurer qu’il allait lui trouver la caution rapidos, il savait bien qu’il était totalement incapable de trouver le début du commencement du financement de celle-ci. Jamais ses bailleurs de fonds habituels lui passeraient cinq briques pour investir dans un... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
31 décembre 2007

18. Tout

18. Tout Loïc contemplait sa gourmette d’un air rêveur. Soixante mille… Enfin soixante deux mille trois cent cinquante quatre, très exactement. Josy avait plus de six plaques sur son livret d’caisse d’épargne ! C’est en feuilletant machinalement, mais bien curieux quand même, le livret que Josy avait laissé traîner, que Lekervelec avait trouvé le jack pot. Il savait bien que sa mère avait laissé à Josy un peu de monnaie, les économies de sa vie de labeur au P’tit Relais, rue de Clignancourt ; elle lui avait aussi vaguement... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:26 - Commentaires [13] - Permalien [#]