17 décembre 2007

14. Les mains aussi

14. Les mains aussi Ce jour là, la chanteuse, qui s’appelait Elo, ne proposa pas de paiement fantoche à Vlad ; pour autant, sa situation ne brillait pas par l’opulence. Son dernier chèque de la SACEM flirtait ridiculement avec la centaine de petits francs, et son prochain concert, prévu au Bataclan, avait été annulé par ce « fumier de Touitou » au prétexte, fallacieux selon elle, qu’il n’y avait que 8 réservations. Elo était en train de toucher le fond, sérieux. C’est pourquoi elle se décida, bien qu’il lui en fût... [Lire la suite]
Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [20] - Permalien [#]