08 novembre 2007

3. In love

in_love

3. In love

Loïc, moi j’l’ai un peu pratiqué quand il s’est mis à fréquenter la Josy ; plusieurs fois il était v’nu la chercher au P’tit Bat’, mon bistro… Et on dira c’qu’on voudra, mais si c’était pas vraiment l’homme qui tombe à pic, ni le loup-garou du bougalou, Loïc était assez beau jeune homme à l’époque, avant qu’les boissons fortes et le tabac brun ne lui ravageassent définitivement la face. En outre c’était un enjôleur de première bourre, porté qu’il était par une libido peu commune et une imagination qui ne s’exprimait pas seulement dans ses illustrations pornographiques, mais également dans un langage fleuri qui se fertilisait du fumier de son âme…

Aussi, quand il se mit à avoir des vues sexuées sur Josy, et qu’il commença à l’appeler sa « petite loufiate à miches », cette dernière, pauvre agnelle - servante plus que serveuse au Nord-Sud - ne put retenir les émois que l’artiste provoquait dans son intimité vulvaire ; et lorsqu’il lui commandait un tablier d’sapeur, loin d’évoquer la tripaille lyonnaise sollicitée, elle se prenait à s’imaginer qu’il lui intimait l’ordre de le servir nue avec un tablier. Voire sans tablier.

Loïc, bitard, mais piètre connaisseur des ressorts complexes de l’âme féminine, ne se rendit pas compte tout de suite de l’ascendant qu’il avait sur Josy. Et quand elle renversa la crème brûlée de la formule du jour, sur son pantalon de velours côtelé, il attribua ce geste inconsidéré à une maladresse de débutante, et faillit lui r’tourner une mandale façon raquette. Il ne s’agissait en fait que d’un dérèglement des sens, qu’elle avait bien exacerbés, et de certaines moiteurs, qui l’humidifiaient bien fort aussi, bas ventre et d’ssous d’bras, et qui lui rendaient la préhension maladroite… En un mot comme en cent, Josy était en train de tomber in love. Mais sévère grave.

                                                                                      (à suivre)

Posté par dinan à 01:01 - Commentaires [15] - Permalien [#]


Commentaires sur 3. In love

    'tain, elle est longue à se préciser cette histoire de Balt'O entre Josy et Loïc... Par contre, la vôtre à vous, HT et Brisc', elle roule d'enfer! C'est presque l'heure pour un petit(Modigli)anis, non?

    Posté par Kiki, 08 novembre 2007 à 11:09 | | Répondre
  • Mais ça s'précise, Kiki, ça s'précise... Mais c'est comme dans les brasseries: faut l'temps d'la mise en place!
    Pour l'anis, c'est au Balto qu'ça s'passe!

    Posté par Briscard, 08 novembre 2007 à 11:51 | | Répondre
  • euh et ici on sert des coups à boire ou pas ?

    Posté par Statler, 08 novembre 2007 à 17:38 | | Répondre
  • J'sais pas trop, vu qu'c'est pas moi qu'héberge... Mais l'tolier du coin m'a pas l'air de sucer que d'la glace, alors en lui demandant gentiment, on pourrait peut-être se faire servir une tisane de jus d'pied!

    Posté par Briscard, 08 novembre 2007 à 17:50 | | Répondre
  • (taulier, même)

    Posté par Briscard, 08 novembre 2007 à 17:51 | | Répondre
  • On tombe amoureux. Et comme toujours, quand on tombe, on se fait mal. Je sens la grosse gamelle

    Posté par A@T, 08 novembre 2007 à 17:51 | | Répondre
  • Oui, mais c'est si bon quand ça s'arrête...

    Posté par Briscard, 08 novembre 2007 à 17:53 | | Répondre
  • Dis donc, briscard, c’est quand même bien toi qu’est du métier, non ?
    On a pas fait tous ces kilomètres pour s’entendre dire « chè pas si chpeu » !
    Ou alors on se sert tous mais là, c’est vite le bordel : « y manque le sucre pour l’café, ki c’est qua fini l’pernot et qu’en a pas racheté, bordel y a p’us d’pécu (PQ) »
    Bon,j’me sert un p’tit café dans une grande tasse a moins qu’il y est un partant pour un demi à c’t’heure là ?

    Posté par happy t, 09 novembre 2007 à 15:32 | | Répondre
  • Bon, ben, j'suis assez partant pour une 16, si t'as l'article (putain qu'c'est bon d'se faire servir!...)

    Posté par Briscard, 09 novembre 2007 à 15:50 | | Répondre
  • Ah mais moi j'apporte la bouteille de jaune! Ici c'est un bar de contrebande, pas de licence IV mais le droit de fumer même après février 2008? Sinon, ok c'est très sympa cette histoire d'épisodes mais deux ou dix paragraphes en plus ça permettrait de boire son verre kikille... 'Fin jdis ça...

    Posté par potagepekinois, 09 novembre 2007 à 17:35 | | Répondre
  • Pek', t'es trop gourmand... Picolette, fumette... et tu voudrais du paragraphe de rab'! Par contre, ce que tu peux faire, c'est venir qu'une fois par semaine... comme ça t'auras double ration! 'fin j'dis ça...

    Posté par Briscard, 09 novembre 2007 à 17:54 | | Répondre
  • double dose,c'est p'us d'l'ivresse,c'est d'la grosse cuite!

    Posté par happy t, 09 novembre 2007 à 18:43 | | Répondre
  • C'est beau l'Amour, je suis toute émue, là, je trouve pas les mots!

    Posté par caramel, 09 novembre 2007 à 21:16 | | Répondre
  • l'amour l'amour...à voir. Et puis à quand une rubrique où l'on pourrait avoir un aperçu des oeuvres lestes de Loïc? voyeur moi? mais oui.

    Posté par stephan, 11 novembre 2007 à 13:46 | | Répondre
  • les oeuvres lestes de LOîC LEKERVELEC ont disparues pendant un demenagement!
    refairont-elles surfaces un jours...?

    Posté par happy t, 11 novembre 2007 à 17:39 | | Répondre
Nouveau commentaire